Italiano  English

FAQ



Avant de commencer le traitement, il faut indiquer ses souhaits au professionnel concernant la racine des cheveux et le niveau de densité voulu.
Une racine de référence sera créée.
Elle pourra être modifiée jusqu'à l'obtention du résultat le plus satisfaisant.
Ensuite, le véritable traitement de tricopigmentation commence.
Au moins 4 jours avant la session de la tricopigmentation, il faut interrompre la prise de tout médicament topique (ex. Minoxidil).
En outre, il est recommandé de ne pas consommer d'alcool juste avant le début du traitement.
Normalement, vous aurez besoin de 2 à 3 séances espacées.
Cette durée dépend de la taille de la zone à traiter, en moyenne, de 1 heure à 2 heures.
Bien entendu. Certains sujets présente des légères rougeurs et nous vous conseillons d'apporter un chapeau propre.
La formulation spécifique des pigments assure un résultat stable dans le temps, excluant la possibilité d'un élargissement disgracieux des points.
Bien sûr. Nous avons une large gamme de nuances pour répondre aux besoins de chaque client.
La douleur est une notion subjective.
On ressent généralement une légère sensation d'inconfort au cours de la séance.
La tricopigmentation 'abîme absolument pas les cheveux;
l'action de l'aiguille entraîne même une hyperhémie, c'est-à-dire un afflux sanguin à la surface.
Il n'est pas rare que ce phénomène stimule la repousse du duvet.
Il n'y a absolument aucune contre-indication.
Si vous voulez effectuer ce traitement suite à une greffe de cheveux, nous vous conseillons d'attendre de 6 à 8 mois et de consulter le chirurgien qui a effectué la greffe.
Oui. Beaucoup de personnes ont renoncé à des systèmes de camouflages contraignants pour retrouver leur liberté grâce à la tricopigmentation.
Bien sûr. La tricopigmentation se présente comme une solution pratique aux problèmes d'alopécie localisée et universelle.
Non, le traitement de tricopigmentation se fait sans anesthésie.
Bien sûr, nous traitons les problèmes de cheveux clairsemés aussi bien chez l'homme que chez la femme.
Une différence significative est la profondeur à laquelle le pigment est déposé;
dans le cas de la tricopigmentation, on intervient à une profondeur plus faible.
D'autres différences concernent l'instrumentation spécifique et le type de pigments, 100 % non allergènes.